La lettre du Gouverneur

samedi 1 avril 2017

Chères amies, Chers amis bonjour,

Le mois d’avril est habituellement celui où, au Rotary, nous mettons en avant un de nos 6 axes stratégiques : La santé de la mère et de l’enfant. C’est assez singulier que le Rotary ait choisi ce thème pour en faire un axe stratégique alors qu’il a déjà un axe stratégique qui s’intitule : Prévention et traitement des maladies. La santé de la mère et de l’enfant n’est-elle pas déjà comprise dans ce thème plus large ? Pourquoi avoir voulu préciser ainsi le soin que l’on doit à la mère et à l’enfant ?

Je ne fais pas partie de ceux qui ont pris cette décision mais je peux aisément comprendre leurs motivations :

  1. La mère et l’enfant sont surement plus vulnérables et moins bien pourvus pour se défendre contre les diverses agressions que ne le sont les hommes,
  2. La mère est le véritable lien entre les générations, c’est elle qui construit véritablement les sociétés (bien évidemment il ne s’agit pas dans mon propos de civilisation exclusivement matriarcale),
  3. Même si les choses sont en train de changer actuellement, et c’est très bien, c’est la mère qui a été en grande partie à la base de l’éducation des enfants, ce rôle essentiel qui doit être protégé,
  4. Enfin, la mère et l’enfant ont besoin de soins particuliers (maternité, pédiatrie).
     

Ces raisons justifient pleinement que l’on ait réservé à la mère et à l’enfant un traitement particulier.

Il s’en suit qu’au Rotary les actions visant à améliorer la santé de la mère et de l’enfant sont innombrables et c’est très bien. Continuons.

Et pour finir, cette belle citation de John Lennon : « Quand j'étais petit, ma mère m'a dit que le bonheur était la clé de la vie. A l'école, quand on m'a demandé d'écrire ce que je voulais être plus tard, j'ai répondu "heureux". Ils m'ont dit que je n'avais pas compris la question, je leur ai répondu qu'ils n'avaient pas compris la vie. »

PS : n’oubliez pas la conférence de District le 8 avril 2017 à Châteauneuf-Sur-Isère. Venez nombreux, je suis convaincu que vous ne le regretterez pas.

Jacques CYMBALISTA
Gouverneur 2016-2017