LA LETTRE DU GOUVERNEUR DISTRICT 1780

lundi 1 février 2016

PAIX ET PREVENTION / RESOLUTION DES CONFLITS       

Mes chers amis rotariens,

Parmi les actions Internationales du Rotary, le mois de février est le mois dédié à « La Paix et Prévention/Résolution des Conflits ». C’est l’un  des six axes stratégiques du Rotary qui peuvent faire l’objet d’une subvention Mondiale de la Fondation Rotary. D’un budget minimum de 30 000 dollars les actions rentrant dans ce cadre sont susceptibles de recevoir une aide provenant du Fonds Mondial de la Fondation. Cette aide peut s’élever jusqu’à  50 % des contributions des clubs et du District, et de 100 % des contributions en provenance du Fonds Spécifique du District. Pour être éligibles à cette aide, les actions envisagées doivent  être parrainées par un club certifié dans le pays où l’action sera réalisée et au moins un club extérieur à ce pays.

Guerre et Paix. C’est le titre d’un livre célèbre de Tolstoï dans lequel il développe une théorie fataliste de l’histoire où le libre arbitre est minoré alors que les évènements sont prédéterminés.

Le conflit est inhérent  à l’Homme : chaque individu n’a pas le même intérêt que l’autre. Darwin nous a appris que dans le règne animal et dans les premiers temps de l’humanité, la solidarité  ne s’exerce que pour la survie. Le rapprochement des êtres se fait dans les conditions de reproduction et pour élever les petits. Le conflit entre Abel et Caïn, celui entre Romulus et Remus, sont devenus des symboles, la lutte fratricide  étant le mythe fondateur des civilisations antiques. Mais tuer un homme c’est toujours tuer son frère.

Au cours de l’histoire les hommes ont tenté  de  résoudre ces conflits par la parole, les règles et les lois. Les lois civiles garanties par les gouvernements démocratiques  et les organismes internationaux  comme l’ONU sont un rempart à la violence. De même que les lois du marché garanties par des organismes internationaux comme l’OMC régulent les échanges économiques.  Mais il y a toujours des hommes qui contournent les règles et les lois, provoquant de fait des conflits. Le problème n’est donc pas le conflit mais plutôt comment résoudre le conflit et comment le prévenir.

Il est prouvé que moins les personnes ont  de vocabulaire pour s’exprimer, plus ils sont violents ayant peu de mots pour nuancer leurs pensées et leurs sentiments. C’est par la parole et la diplomatie que se terminent tous les conflits. « La paix est possible  là où le droit de chaque être humain est reconnu, respecté, connu, et compris selon la liberté et la justice »

Le Rotary a très justement ajouté  à « La Paix » les termes de « Prévention et de Résolution des Conflits ».

Ses réponses sont dans les missions d’éducation, de lutte contre l’illettrisme et l ‘analphabétisme, dans les programmes soutenant la mère et l’enfant, les programmes d’eau potable et de santé publique, les programmes jeunes d’échanges internationaux.

Des Rotariens ont participé activement à la création des institutions internationales actuelles. Une conférence rotarienne, à Londres en 1942, est ainsi à l’origine de l’UNESCO.  En 1945, 49 rotariens ont participé activement à la rédaction de la Charte des Nations Unies lors de la Conférence de San Francisco. René CASSIN Prix Nobel de la Paix en  1968 était membre du Rotary club de Paris et à écrit  la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948. Depuis cette époque le Rotary et les Nations Unies collaborent  à des actions en faveur de la Paix et des actions humanitaires et sanitaires dont la plus emblématique est la vaccination contre la polio lancée en 1985. Le Rotary International siège, à titre consultatif, dans de nombreuses commissions de l’ONU. Le Rotary a un partenariat privilégié de « statut d’Association » au sein de l’UNESCO où le chef de notre délégation est Serge GOUTHERON.

Notre époque contemporaine est confrontée à la montée de la violence, à des conflits  importés, à des chocs de civilisation, à des migrations de population fuyant les conflits armés aux portes de l’Europe, à l’accueil de ces populations au sein de nos communautés pour favoriser leur intégration.  Les actions des Clubs Rotary contribuent à créer cet entre deux,  ce qu’on appelle le « Vivre ensemble »  Les actions en faveur de l’autre sont des vecteurs de paix en apportant des réponses concrètes.

C’est dans cet esprit qu’il faut comprendre le thème de l’année «  FAIRE DON DE SOI AU MONDE » donné par notre Président Ravi RAVINDRAN. Les cadeaux que nous avons reçus, rendons les pour construire un monde meilleur de Paix et de Liberté.

Je me permets de vous rappeler que La Conférence de District du 9 avril 2016 au World Trade Center Europole de Grenoble a pour thème la « Liberté de Penser »,  liberté préalable à la libération de la Parole et du Savoir , de la Communication et de la Réflexion Ethique.

Mes chers amis, tout ce que vous faites pour les autres dans vos multiples actions rotariennes sont des briques de construction en faveur du « vivre ensemble » avec le ciment de l’amitié, de la solidarité et donc de la Paix.

 Joël BESSIERE
GOUVERNEUR D 1780 2015/2016