EDITORIAL DU GOUVERNEUR DISTRICT 1780 - Janvier 2015

jeudi 1 janvier 2015

Catherine BOISSY, Gouverneur 2014-2015, District 1780

Janvier, Mois de la sensibilisation au Rotary.

Chères amies rotariennes,

Chers amis rotariens,

En ce début d’année, je tiens à adresser à chacun d’entre vous, aux amis de votre club, à vos familles et amis proches mes meilleurs vœux de santé et d’épanouissement personnel et collectif pour 2015.

J’en profite également pour remercier tous les clubs auxquels j’ai rendu visite pour leur accueil très chaleureux et amical.

Et si nous parlions du ROTARY !

Je souhaite en ce début d’année que nous ayons une réflexion de fond sur notre appartenance au Rotary. La sensibilisation au ROTARY est essentielle car elle a un impact sur les comportements et sur les actions faites par les clubs et leurs membres.

Que faut-il penser du meilleur rotarien qui ne vient jamais ou très peu ? Comment être impliqué dans une démarche si chaque rotarien ne s’oblige pas à un minimum d’assiduité. La présence est la première marque d’intérêt.

Que faut-il penser du rotarien qui ne lit pas les publications du ROTARY, la revue Le Rotarien et encore plus grave les publications de son club ?

Que faut-il penser du rotarien qui ne fait pas l’effort de s’informer sur le ROTARY, ses actions, son fonctionnement ?  Un mouvement plus que centenaire qui devient à ces yeux de plus en plus étranger. 

Que faut-il penser du rotarien qui ne sait que critiquer mais qui participe à aucune action de son club et à aucune réunion de son district ou d’une réunion internationale ? Pourtant ces événements permettent à chaque participant d’avoir un autre regard et une autre dimension du ROTARY.

En vérité tous ces comportements ne permettent pas d’apprécier les valeurs du Rotary. Ils donnent peu de sens à l’appartenance au Rotary qui ne se limite pas au port de l’insigne qui n’est qu’un signe de reconnaissance de notre réseau.

Certes les contraintes de la vie moderne sur le plan professionnel, familial et des loisirs se positionnent en concurrence directe avec les activités d’un mouvement comme le nôtre. Pourtant nos aînés travaillaient avec acharnement, assuraient l’éducation de leurs enfants et s’occupaient de leur famille. Malgré cela, en un siècle, ils ont construit ce formidable mouvement qu’est le ROTARY aujourd’hui présent dans plus de 200 pays qui regroupent plus 1.200.000 femmes et hommes partageant les mêmes valeurs malgré de grandes diversités culturelles, professionnelles et spirituelles.

Lors d’une récente visite de club un président me confiait que le ROTARY lui avait apporté une grande ouverture d’esprit. Il mesurait désormais ce qu’il avait manqué avant son entrée au club. Oui il est possible de retirer d’énormes satisfactions du ROTARY ; mais comme toute chose, on ne peut récolter que ce que l’on a semé. C’est dans l’effort que l’amitié est la plus durable. Le ROTARY sera demain ce que nous en faisons aujourd’hui et cela nous concerne tous. Je fais le choix de faire confiance à tous ceux qui ont foi en les valeurs du ROTARY et ainsi continueront à faire rayonner le Rotary. 

Avec toute mon amitié,

 

Catherine BOISSY

Gouverneur 2014-2015

District 1780